TEEN SPIRIT // EXPO COLLECTIVE

Retour à l'agenda
fb-banner-expo-hangart

Hang'art x

Du 10/11
au 19/11

TEEN SPIRIT // EXPO COLLECTIVE

Programme

Vernissage le 10.11 dès 18h
Finissage le 19.11 avec concert punk et DJ Set // KROTALE – WARM EXIST – DJ LANLAN MICHEL 

 

Note d’intention de l’exposition par Simon Delneuville

Au début du second siècle de notre ère, le sénat romain fait ériger à Rome une colonne de 40 mètres de haut en l’honneur de l’empereur Trajan. Tout autour serpente une frise narrant les deux campagnes victorieuses que l’empereur venait de mener contre les Daces.

Un millénaire plus tard, la tapisserie de Bayeux nous raconte l’histoire de l’Angleterre, les luttes pour le trône et la bataille d’Hasting.

Ce que granswa propose reprend ce moyen d’expression, entre illustration, bande dessinée et fresque. Mais ici pas de bataille. Seulement un jeune homme qui se débat avec ses envies, ses angoisses, les chemins tous tracés et ceux qu’il voudrait explorer. Plus de barbares sanguinaires, les adversaires sont ceux d’aujourd’hui : les idées reçues, le regard des autres, la nécessité de jouer son rôle (mais ces épreuves sont-elles vraiment moins terrifiantes ? ).

Donnant à son histoire singulière la dimension d’une geste héroïque, granswa la projette au delà de sa propre singularité. Car chacun pourra se reconnaître dans les tentatives de cet adolescent pour donner forme à son existence. Les questions par lesquelles nous devons passer pour devenir adulte. Les angoisses d’où naissent un artiste.

granswa nous ouvre son intimité. Dans une mise en abîme qui rappelle la Recherche du Temps Perdu Titre nous livre l’histoire de sa propre naissance.

Le travail sur sa tablette graphique permet à l’artiste de zoomer au sein d’une douzaines de dessins pour y insérer quantité de détails. Les allusions sont parfois très claires, parfois laissées à l’interprétation du spectateur. La puissance de son noir et blanc fait penser aux grands auteurs de la bande dessinée américaine. Les douze dessins ainsi réalisés sont enfin imprimés sur dibond et assemblés en une composition virtuose aux dimensions monumentales.

Poursuivant le mise en abîme, la fresque est présentée dans une scénographie faisant référence à sa chambre d’adolescent. Cette chambre est le lieu du repli, de la sécurité et de l’intimité. Il nous l’ouvre toutefois avec sensibilité. Et comme dans toute chambre d’adolescent, il s’y entoure des images d’artistes qu’il admire et qui le nourrissent. C’est pourquoi nous y retrouverons les oeuvres de Chocs et Ennui et GreggArts

CYCLE D’EXPOS AU HANG’ART

Ca bouge à Namur ! Et, à côté des grandes institutions émergent également des projets moins officiels, plus alternatifs
C’est là que les projets s’expérimentent, c’est là que nous prenons la parole comme nous le souhaitons, c’est là qu’il est possible de prendre des risques, c’est là que nous nous rencontrons.
Ces lieux en marge sont importants et le Hang’Art à Saint-Servais ne fait pas
exception. Des artistes et des artisans y partagent leurs ateliers et leur quotidien, se rencontrent, échangent, collaborent. Il semblait évident de prolonger ce travail avec un espace d’exposition
Nous souhaitons proposer quelques expositions annuelles thématiques. Avec
les créations des résidents mais pas que. Pour ces expositions, des invitations
sont lancées à des artistes que nous apprécions, que nous souhaitons rencontrer. Chaque exposition proposera un moment de vernissage, et un finissage en musique !